Le Maroc investit massivement dans l’éolien

977162360_1a4ac57bd4
Éoliennes Cap Sim, Essaouira. Photo sqala/flickr

Le Maroc mise sur le vent. A l’horizon 2020, le pays s’est fixé pour objectif de développer une capacité de 2000 mégawatts (MW) à partir de l’éolien.

Après un premier parc à Tanger (140 MW) ouvert en 2010, suivi par celui de Tarfaya (sud-ouest), le plus grand parc éolien d’Afrique (300 MW) inauguré fin 2014, le pays multiplie les projets d’envergure.

Méga projet

Le programme intégré de cinq parcs éoliens d’une capacité de 850 MW imaginé il y a cinq, dont le suivi a été confié à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, a franchi une nouvelle étape mi-décembre. L’appel d’offres a été remporté par le consortium formé par le groupe marocain Nareva Holding, l’allemand Siemens et l’italien Enel pour un investissement évalué à 1,24 milliard d’euros. Les parcs sont répartis sur l’ensemble du territoire : Tanger II (150 MW), Midelt dans la région de Meknès (100 MW), Jbel Lahdid à Essaouira (200 MW), Tiskrad (300 MW) et El Hamra (100 MW).

Nareva, filiale énergie de la SNI, la holding privée de la famille royale présente aussi dans la banque (Attijariwafa) ou les télécoms (Inwi), exploite déjà plusieurs parcs éoliens dont le plus grand, celui de Tarfaya, avec Engie. Pour Enel et Siemens, c’est une bonne occasion pour s’implanter dans le pays et développer une présence industrielle significative.

Ce programme, qui sera développé sous la forme d’un BOOT (Build Own Operate and Transfer), est soutenu aussi financièrement par la Banque africaine de développement, la Banque européenne d’investissement, le KWF et l’Union européenne.

Vu d’ensemble du  Programme Intégré de l’Énergie Éolienne : 6 parcs en projets au total

Maroc parcs eoliens

D’autres projets éoliens prennent aussi forme. Le financement du parc Khalladi, près de Tanger, d’une capacité de 120 MW, a été bouclé début décembre entre la BERD, la BMCE et le groupe saoudien Acwa Power (126 millions d’euros), qui gère déjà la centrale solaire de Noor à Ouarzazate.

Le Maroc accélère les projets avec pour ambition de couvrir 42 % de ses besoins par les énergies renouvelables à l’horizon 2020 et 52 % à l’horizon 2030.

Publicités

Une réflexion sur “Le Maroc investit massivement dans l’éolien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s