Des start-up africaines en tournée

IMG_9747
BitFinance au Zimbabwe un service financier d’achat/vente de BitCoins. Photo Sylvie Rantrua

Ils sont venus lever des fonds. Quatorze start-up représentant la Tech Africaine ont pitché le 5 septembre 2017 au Medef, à Paris, dernière étape d’une tournée européenne.

Le rendez-vous parisien, devant les investisseurs, était la dernière étape du « PitchDrive », une tournée européenne organisée par CcHUB, le premier incubateur nigérian, soutenu par Google Entrepreneurs et Afrobytes pour l’étape parisienne. En trois semaines, 14 start-up africaines sélectionnées ont « pitchés » à Londres, Amsterdam, Berlin et Zurich puis Paris, avec pour objectifs de lever 20 millions d’euros auprès des investisseurs européens.

Sur l’estrade du Medef, le patronat français, les jeunes entrepreneurs se succèdent. Chacun présente avec pertinence son business : un problème existant, sa solution, le marché, les opportunités, ses objectifs de développement et ses besoins de financement. Attention, ce sont des businessman (ou woman). Ils ne sont pas là pour demander des dons, mais des financements pour les accompagner dans leur développement, 1 ou 1,5 million de dollars pour la plupart.

Les start-up* sélectionnées, 14 sur les 118 qui ont candidatées, n’en sont pas au stade du lancement, ce sont déjà des sociétés qui fonctionnent, réalisent un certain CA. Tous les pitchs se font en anglais. Mafal Lo, co-fondateur de Firefly Média – start up sénégalaise dans le domaine de la publicité, confie que les anglophones sont bien rodés à ce type d’exercice. Mais visiblement, il apprend vite et fera lui aussi sont pitch en anglais. Les domaines sont variés. De la finance à l’éducation en passant par la santé, la logistique, ces start-up offrent des solutions innovantes dans leur domaine et offrent des perspectives. Tous ces jeunes entrepreneurs africains font souffler un vent dynamique que le Medef tient à entretenir. L’organisation patronale française organisera un sommet sur les start-up en novembre prochain à Nairobi au Kenya.

Les 14 startups sélectionnées : Gebeya, LifeBank, FireFly Media, Real Food, Piggybank, CklinicMaster, Gloo, BitFinance, PrepClass, GoMetro, KudoBuzz, TradeDepot, Fasha et Ongair à retrouver en présentation  sur le site de CcHUB

 

*Définition : Start-up

De manière générale, une startup, ou jeune pousse, correspond à une jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l’objet de levées de fonds. Dans le magazine Capital, un article revient sur cette notion, en interrogeant Patrick Fridenson, historien des entreprises et directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Ehess), « ce n’est ni l’âge, ni la taille, ni le secteur d’activité, qui font d’une entreprise une start-up, mais les trois conditions suivantes : 1) la perspective d’une forte croissance, 2) l’usage d’une technologie nouvelle, et 3) le besoin d’un financement massif, par des levées de fonds. C’est d’ailleurs avec l’apparition des premières sociétés de capital-risque dès 1946 que le terme a commencé à être utilisé massivement ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s